Un rêve de Phébus

Journal.

Une belle journée

Après de longs préparatifs, puis un compte à rebours qui n’a cessé d’aller en s’accélérant, nous avons fini par nous retrouver devant la mairie, à franchir les derniers pas qui nous conduisaient à la fois dans l’édifice municipal et dans les liens du mariage. Une belle journée, avec du plaisir, des sourires et des rires. De l’émotion aussi pendant les propos d’un très sympathique adjoint au maire. (...)

Un test décisif

Je ne pense pas que l'on puisse reprocher aux cheminots de faire grève. Après tout, chacun a le droit de défendre son intérêt et nulle profession n'a à se soucier plus que d'autres de l'intérêt général. C'est aux dirigeants politiques de le faire. En revanche, et pour la même raison, la défense du service public me semble plus être un alibi que quelque chose de vraiment sincère. Ce "troisième tour social", comme l'évacuation du site de Notre Dame des Landes, constitue un test décisif pour le président Macron. S'il en sort gagnant, il aura transformé en actes les belles (...)

Mesurette

La grève qui a débuté ce soir à la SNCF s’annonce longue et bien suivie. Elle constituera un test pour le président Macron. La droite lui reproche de n’avoir fait qu’une « mesurette » car il ne s’attaque pas au statut des cheminots actuels mais ne le modifie que pour les nouveaux arrivants. Elle n’a pourtant pas eu le courage de le faire. Elle a beau jeu de prétendre pour se justifier que l’opinion n’était pas prête, ce qui n’est pas démontrable. (...)

Ne pas être supertitieux, cela porte malheur

Dans 15 jours, à l’heure qu’il est, et même depuis la veille, nous serons mariés. Cela fait drôle d’écrire cela. Je ne devrais peut-être pas le faire, pour ne pas tenter le destin d’apporter des modifications dont il a parfois le secret. Mais, comme je le proclame souvent, il ne faut pas être superstitieux, car cela porte malheur. Et puis, un propos rédigé un 1er avril perd une grande partie de sa crédibilité. (...)

Il reste de moins en moins de choses à faire

Je regrette de si peu écrire mais ce regret ne me fait guère progresser. Nos préparatifs pour notre mariage avancent bien : nous avons récupéré les alliances, la mariée et les enfants sont habillés, nous sommes allés chercher le Champagne. Il reste de moins en moins de choses à faire. (...)

Nous progressons

Nous sommes à C. depuis jeudi. Nous avons commencé quelques aménagements en vue du mariage et trouvé une bonne disposition pour la salle à manger qui sera la pièce principale de la réception. Elle n’est pas très grande et nous serons une vingtaine de personnes. Le week-end dernier, nous avons commandé nos alliances. Hier matin, j’ai remis à la mairies nos actes de naissance. Cet après-midi, nous attendons la visite du traiteur pour déterminer le contenu du buffet froid. Nous progressons. (3 mars) (...)

J'aime me retrouver avec les trois enfants ensemble

La première semaine des vacances d’hiver touche à sa fin. J’ai passé pas mal de temps aujourd’hui à transférer des dossiers vers mon nouvel ordinateur portable et à télécharger quelques logiciels indispensables. Cela me fait du bien de retrouver un grand écran. Pour le précédent, j’avais donné la priorité à la possibilité de l’utiliser au lycée, donc de pouvoir le transporter très facilement dans mon sac. Je peux désormais disposer des deux possibilités. Mardi, les trois enfants, ma sœur et moi sommes allés visiter l’exposition sur le MoMA ( « être (...)

Le début d'un concert de Téléphone

Samedi soir, après le multiplex et après avoir couché les enfants, j'ai cherché une série sur Netflix puis sur SFR pour remplacer The Walking Dead. Je n'ai rien trouvé qui me fasse envie. Je me suis alors promené sur YouTube ai ai regardé des vidéos sur les dernières Victoires de la musique, puis le début d'un concert de Téléphone. En voyant Corinne, je me suis dit une nouvelle fois qu'il était faux de dire que les Insu étaient le nom de la reformation de Téléphone, mais celui de Téléphone sans Corinne. (...)

Neige

A cause de la neige, nous n'accueillons plus nos élèves depuis mardi en début d'après-midi. Tant que les transports scolaires sont interdits, nous ne pouvons pas reprendre. Même si j'ai beaucoup de choses à faire, je n'aime pas trop cette inactivité forcée (je sais que cela peut sembler contradictoire). Des moments très forts dans la série The Walking Dead. Des éléments de réflexion aussi, comme la mort violente des personnages les plus humanistes, ou comme des hommes dangereux que l'on renonce à tuer et qui provoquent encore plus de drames après. J'ai terminé la sixième (...)

Des jolies filles qui papillonnent autour de ce vieux gamin

Samedi soir, nous sommes à C. Je feuillette quelques numéros du Crapouillot (« Magazine non conformiste) en écoutant le multiplex à la radio. A propos de Jacques Laurent (hiver 1980) : « L'argent afflue et file entre ses doigts prodigues, comme un enfant il s'amuse de sa voiture américaine, de son chauffeur noir en livrée, de ses bancos au casino, et des jolies filles qui papillonnent autour de ce vieux gamin. Mais ces caprices comptent peu et seront éphémères. Il reviendra très vite à ses chambres de bonnes. L'important c'est d'exprimer ses humeurs, attaquer d'une plume (...)

Contrôle continu

J'ai bien avancé The Walking Dead. J'aime bien le principe d'une série qui prend son temps. J'apprécie également l'importance donnée aux lieux dont certains sont de véritables personnages. Réforme du Bac, l'économie risque d'être réduite à une portion encore plus congrue. En dehors de tout esprit de chapelle, que tous les élèves puissent acquérir une culture économique semble assez logique. Mais ce qui m'ennuie le plus dans le rapport qui va servir de base à la réforme, c'est l'importance donnée au contrôle continu. Nous n'avons pas fini d'avoir les parents sur le dos. (...)

Je comprends l'aspect aventurier

Je suis déçu par l'abandon du projet de NDDL parce qu'il traduit un recul de l’État. Le vrai test sera l'évacuation des Zadistes, d'autant plus que beaucoup vont se demander à quoi servirait cette opération après l'abandon du projet. Je comprends l'aspect aventurier de cette Zone à défendre, ainsi que l'excitation du petit nombre qui résiste face à une force beaucoup plus conséquente. Mais peut-on accepter que chacun fasse ce qui lui plaît, sans se préoccuper des règles ? (...)

Je crois avoir une certaine influence sur mes élèves

Hier, une élève avec une couronne sur la tête me voulait comme roi. Une autre s'est exclamée : « il n'en est pas question ! ». Autre anecdote, alors que nous commencions un accompagnement personnalisé avec une collègue professeur de philo, nous avons demandé aux élèves (ES et L) « qui est Adam Smith pour vous ? ». Les miens ont aussitôt et en cœur répondu « notre père à tous ! ». Je crois avoir une certaine influence sur eux. Je voulais écrire sur les féministes. Ce sera pour une autre fois. (...)

Les hommes de sa vie

Un journal risque vite de se transformer en rubrique nécrologique. J'espère que ce n'est pas le cas, même si j'évoque le décès de France Gall. Je peux presque écrire au sujet de la chanteuse qui vient de mourir à l'âge de 70 ans ce que j'avais écrit à propos de Johnny Hallyday : je n'ai acheté aucun de ses disques, je ne l'ai jamais écoutée volontairement mais je l'ai beaucoup entendue à la radio, sans déplaisir. J'ai ainsi l'impression qu'elle a fait partie de mon enfance et de ma jeunesse. Je me rappelle notamment avoir beaucoup entendu « ma déclaration » alors que (...)

Un second réveillon de Noël

Nous avons fait vendredi soir un second réveillon de Noël au même endroit que le premier. Une de nos nièces et son copain vivant au Québec n'avaient en effet pas pu être là le 24 au soir. Nous avons donc recommencé avec une bonne partie des convives du premier réveillon. Lecture de « J'ai joué avec le feu », l'autobiographie du footballeur Jean-François Larios. C'est un ouvrage passionnant pour qui aimait le football dans les années 1970 et 1980. (...)

Mythologie américaine

Hier, je traînais devant l'écran d'accueil de Netflix en cherchant une série à regarder ou à poursuivre. Je me suis décidé pour The Walking Dead (je suis très original) dont je viens de terminer la première saison. Le moins que l'on puisse dire est que cette série est réalisée par des gens qui connaissent leur métier. Le thème d'un petit nombre de personnes assiégées par des ennemis supérieurs en nombre est un élément essentielle de la mythologie américaine, surtout quand ils doivent se déplacer en formant une caravane. Ce qui m'a le plus impressionné, ce sont les (...)

Le temps

Conversation en ligne avec une de mes amies les plus proches hier. Elle a remarqué que le temps qui passe est un thème récurrent chez moi. Elle a raison, c'est le cas ici mais aussi dans nos dialogues. J'ai sans doute une relation particulière avec le temps, comme je pense tous les diaristes. Par ailleurs, je ne le maîtrise pas du tout, je passe plus de temps à traîner qu'à être efficace (je n'aime pas trop ce mot). Ce thème récurrent n'est qu'intellectuel pour moi. Mais il ne le serait pas pour une personne malade, incertaine sur son avenir, qui du coup le vivrait avec ses tripes. (...)

Ce jeune homme de la fin des années 1970 est bien moi

Fin de matinée, nous rentrons de chez le coiffeur, A, M et moi. A, qui avait les cheveux très longs, est celle qui a le plus changé. Nous y sommes restés plus d'une heure. Pendant que la coiffeuse en terminait avec A, j'ai eu le temps de passer à la boulangerie et à la boucherie pendant que M préférait rester avec sa sœur. Quand je relis le texte de 1979 que j'ai publié hier, je suis amusé par le besoin que j'éprouvais de fixer des règles et de donner des explications. Lorsque j'ai commencé mon Phébus, en 2003 me semble-t-il, je n'ai pas éprouvé ce besoin. Mais ce jeune homme (...)

Un Phébus d'avant Phébus

C'est fait, nous avons changé d'année. Il ne faudra pas se tromper en écrivant 2018. Les journalistes, pour qui la forme est devenue plus importante que le fond, attendaient une prestation originale du Président Macron pour ses vœux du nouvel an. Ils attendaient une surprise. Elle est arrivée, sans être celle qu'ils espéraient : Macron est resté classique. 8 décembre 1979, un Phébus d'avant Phébus : "Cher Y Écrire un journal est très intéressant. J'en suis persuadé. Pourquoi ne l'ai-je pas fait plus tôt ? Pour la simple raison que c'est un travail assez fastidieux. Mais (...)

Escargots et saumon

Dernier jour de l'année, cette nuit nous basculerons dans 2018, et il n'y aura plus de retour possible en 2017. Aucun moment ne peut être vécu une autre fois. Lorsque j'ai écrit ma première phrase, je ne savais pas qu'elle allait se terminer de cette façon. Je ne suis pas certain de vraiment aimer les fêtes (au moins je les aime parce que les enfants les aiment). Ce soir, à minuit, sur les Champs Elysées et ailleurs dans le monde, les gens applaudiront le passage à la nouvelle année, comme s'ils avaient assisté à un exploit. Ou peut-être s'applaudissent-ils eux-même d'avoir (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : février 2003, janvier 2007, février 2007, mars 2007, avril 2007, mai 2007, juin 2007, juillet 2007, août 2007, septembre 2007, octobre 2007, novembre 2007, décembre 2007, janvier 2008, février 2008, mars 2008, avril 2008, mai 2008, juin 2008, juillet 2008, août 2008, septembre 2008, octobre 2008, novembre 2008, décembre 2008, janvier 2009, février 2009, mars 2009, avril 2009, mai 2009, juin 2009, juillet 2009, août 2009, septembre 2009, octobre 2009, novembre 2009, décembre 2009, janvier 2010, février 2010, mars 2010, avril 2010, mai 2010, juin 2010, juillet 2010, août 2010, septembre 2010, octobre 2010, novembre 2010, décembre 2010, janvier 2011, février 2011, mars 2011, avril 2011, mai 2011, juin 2011, juillet 2011, août 2011, septembre 2011, octobre 2011, novembre 2011, décembre 2011, janvier 2012, février 2012, mars 2012, avril 2012, mai 2012, juin 2012, juillet 2012, août 2012, septembre 2012, octobre 2012, novembre 2012, décembre 2012, janvier 2013, février 2013, mars 2013, avril 2013, mai 2013, juin 2013, juillet 2013, août 2013, septembre 2013, octobre 2013, novembre 2013, décembre 2013, janvier 2014, février 2014, mars 2014, avril 2014, mai 2014, juin 2014, juillet 2014, août 2014, septembre 2014, octobre 2014, novembre 2014, décembre 2014, janvier 2015, février 2015, mars 2015.