Un rêve de Phébus

Journal.

Lui et moi

En début de soirée, à la radio, une animatrice (Europe 1) déclare que ce 5 septembre est une journée mémorable car c’est l’anniversaire de… J’ai cru qu’elle allait dire mon nom. Que nenni, s’il n’était pas décédé, ce serait l’anniversaire de Freddy Mercury, le légendaire chanteur du groupe Queen. Ce matin, en salle des professeurs, plusieurs collègues ont chanté Joyeux anniversaire en mon honneur, merci Facebook. A propos de François de Rugy, un journaliste de RTL dit qu’il sera plus soumis à Macron que ne l’était Nicolas Hulot. Je trouve que le terme (...)

Rentrée

Hier, nos vacances d’été ont officiellement pris fin avec la journée de pré-rentrée. Comme chaque année, j’étais content de reprendre. J’accueillerai mes premiers élèves mardi, en tant que professeur principal. Le directeur fera l’appel puis je conduirai mes élèves jusqu’à leur salle de classe et resterai deux heures avec eux. Les Petit commencent eux-aussi mardi, A en troisième et M en cinquième. (...)

Mon moi de 20 ans est devenu une sorte d'inconnu

Sur Facebook, j’ai parmi mes contacts deux femmes qui ont beaucoup compté pour moi à l’époque de mes 18 ans et les quelques années qui ont suivi. J’étais ravi de les retrouver mais je n’ai pas engagé la conversation avec elles sur notre jeunesse, ni sur d’autres sujets d’ailleurs. Je suis heureux de voir quelques moments de leur existence. J’aurais pu ajouter la plus ancienne de mes connaissances Facebook (nous étions dans la même classe en terminale) hors membres de ma famille, tantes, oncles, cousines et cousins. J’avais un petit faible pour elle, ainsi que pour C (...)

Une petite larme mais aussi un sourire

Il y a quelques jours, j’ai mis sur Google Drive des photos d’Aldo et ai envoyé à quelques personnes de la famille le lien pour les récupérer. SMS de S : je lui ai arraché une petite larme mais aussi un sourire. Nous sommes chez S et P, je m’attends à voir leur chien Aldo à tout moment, mais surtout le soir quand je suis le dernier à aller me coucher. Quelques minutes après l’écriture de ces lignes, Martine me dit qu’elle a l’impression que c’est lui lorsqu’elle entend des cliquetis sur le plancher. Je ne comprends pas les Gays Games, je vois seulement dans ces (...)

Plus tard

Les vacances se poursuivent. J’en profite pour ranger la partie de la chambre qui me sert de bureau. Il n’y a pas assez de place pour que je m’y sente vraiment bien. Les Petits sont dans la chambre d’A. Ils ont chacun leur ordinateur et coopèrent sur un même jeu. Je les entends parler. Quand ils étaient petits, surtout le soir alors qu’ils étaient sensés s’endormir, ils vivaient des histoires juste par la parole, comme dans un rôle play sans support ni écriture. Une fois, je les avais menacés d’appliquer une punition dès que je les entendais parler. M a alors éclaté (...)

J’ai tenu Bette Davis dans mes bras et je l’ai laissée pleurer sur ma poitrine

Je n’aime pas vraiment le passage du mois de juillet au mois d’août. En juillet, les vacances me semblent éternelles. En août, je retrouve le sentiment que l’on éprouve vers 40 45 ans, lorsque l’on comprend que la suite de sa vie ne pourra être que déclinante. Le lecteur ou la lectrice qui sait que j’ai beaucoup de vacances me trouvera blasé, limite enfant gâté, en lisant ces lignes, d’autant plus (j’aggrave mon cas) que je ne me sens pas forcément plus heureux en période de congés que pendant la période scolaire. On a pourtant l’obligation morale d’être (...)

On rejoue le match

D’un seul coup, l’affaire Benalla a fait oublier le titre de champion du monde de l’équipe de France de football. On peut espérer que ce parcours footballistique reste plus longtemps dans les mémoires que cette « tempête dans un verre d’eau » pour reprendre l’expression du président Macron. Je suis intervenu plusieurs fois sur Facebook et sur Twitter à propos de cette affaire. J’essaie de rester rationnel et de m’opposer à toute hystérisation, ce qui tient de l’impossible. J’apparais ainsi pour certains comme un macroniste. Si c’était vrai, j’en tirerais la (...)

Une affaire d'été plus qu'une affaire d'Etat

Hier, j’ai profité de la journée de repos du Tour de France pour regarder à la télévision les auditions par la Commission des lois de l’Assemblée Nationale, le ministre de l’intérieur Gérard Collomb le matin, et le préfet de Paris Michel Delpuech l’après-midi. Le travail ne me quitte pas puisque ces auditions peuvent être vues comme un formidable cours de sciences politiques. Sur le fond, l’affaire dite Benalla ressemble avant tout à un feuilleton, d’autant que ce monsieur pourrait être un fabuleux personnage de roman, et, pour reprendre un bon mot lu dans la presse, (...)

Un bonheur éternel

C’est fait, notre équipe est une nouvelle fois championne du monde. 20 ans et une finale perdue (2006) pour arriver à accrocher une deuxième étoile à ce beau maillot bleu. Cette équipe a su retrouver l’esprit guerrier qui animait celle de 1998 (beaucoup de ressemblances entre les deux histoires) et ses individualités ont su faire la différence face à une valeureuse Croatie qui nous a beaucoup inquiétés. C’est d’ailleurs la principale différence avec les vainqueurs de 1998 qui avaient surclassé le Brésil en finale, alors qu’aucune des rencontres précédentes n’avait (...)

Une parenthèse enchantée

Il y a 20 ans l’équipe de France de football devenait championne du monde. 20 ans après, elle peut conquérir un deuxième titre. Elle est favorite, mais cette coupe du monde n’aime pas les favoris. D’après certains, l’enthousiasme des Français serait à la fois artificielle et le fruit d’une manipulation, un peu comme le panem et circenses des Romains. Les Français ne seraient pas capables de se rendre compte qu’on leur fait ainsi oublier leurs difficultés. Ces propos sont méprisants. Personne ne croit que la France championne du monde paiera ses factures. Mais tout le (...)

Foot et Bac

Je me dis presque tous les jours que je dois écrire. Je n’arrive pas à me convaincre suffisamment pour que ce souhait soit suivi d’effets. L’équipe de France de football rencontre demain la Belgique pour une place en finale de la coupe du monde. On ne s’en doutait pas vraiment il y a quelques semaines mais cette coupe est peut-être pour nous, 20 ans après 1998. Nos résultats au Bac ont été une nouvelle fois très bons. Dans ma classe, deux rattrapages dont un pour un élève qui nous inquiétait beaucoup. Pour l’autre élève, ça a été une mauvaise surprise, même si (...)

Des matches aussi improbables qu'exotiques

Je n’ai eu qu’une heure de cours cette semaine, lundi en seconde. Dernier cours de SES et veille de leurs vacances, j’ai laissé mes élèves jouer aux cartes et au bac (une valeur qui reste sûre). Une élève avait proposé un loup garou mais, dans une salle, je ne le voyais pas très bien. La semaine qui s’annonce sera plus active puisque je surveillerai plusieurs épreuves du Bac, même si les termes « active » et « surveillerai » ne vont pas forcément ensemble. La grève à la SNCF se poursuit dans une sorte d’indifférence générale, sauf bien entendu pour les (...)

Les élèves partent, nous restons

Soirée nostalgie hier avec le match entre les Bleus de 1998 et une sélection mondiale de la même génération, suivi d'un documentaire sur la coupe du monde 1998. Ce qui ressort de ce documentaire est conforme à mes souvenirs : ces joueurs étaient des guerriers qui ont su à plusieurs reprises s'imposer dans la douleur et faire basculer le destin en leur faveur. Ils ne constituaient pas une génération dorée, ils ont su gagner ce statut. La génération actuelle est une génération dorée avant d'avoir gagné. Est-elle capable de justifier ce qualificatif ? Je n’ai rien écrit au (...)

10 mai

Pour les gens de ma génération, le 10 mai est une date remarquable, dans un sens soit positif, soit négatif. Je me rappelle avoir ressenti une très grande joie. J’étais jeune, j’étudiais à la fac, je ne sais pas si j’étais heureux mais au moins j’avais tout l’avenir devant moi. Je ne m’en rendais pas compte. Emmanuel Macron est notre Président depuis un an. Je trouve son bilan plutôt positif. Il a su redresser la fonction présidentielle et il tient la plupart de ses promesses. (10 mai 2018) (...)

Comment dissoudre une organisation qui n’existe pas formellement ?

Un an après l’élection d’Emmanuel Macron, toujours cette question récurrente : comment expliquer sa victoire ? Des livres et des documentaires donnent des explications partielles. Beaucoup de gens mettent en avant le rôle des médias, dans une sorte de complot ourdi par la gauche et par François Hollande. C’est accorder à ce dernier un grand crédit. La question peut aussi se poser de façon différente : qui a provoqué la chute de François Fillon ? Là aussi, il est trop facile de pointer du doigt les médias. A propos des Black Blocs, le début de l'article de Wikipedia : (...)

Le mariage apporte un plus

La manifestation du 1er mai a été marquée par la présence des Black Blocs, qualifiés par Jean-Luc Mélenchon de « bandes d’extrême droite ». Ces guerriers urbains vêtus de noir ont une certaine allure, un sens certain de l’esthétisme. Leur but est de détruire le système capitaliste sans s’embarrasser de conceptions bourgeoises telles la démocratie formelle. Par définition, les avant-gardes ont toujours été minoritaires. Aujourd’hui, ils étaient nombreux et très bien organisés. Ils ont beaucoup cassé mais la police a réussi à les contenir, procédant à un (...)

Une belle journée

Après de longs préparatifs, puis un compte à rebours qui n’a cessé d’aller en s’accélérant, nous avons fini par nous retrouver devant la mairie, à franchir les derniers pas qui nous conduisaient à la fois dans l’édifice municipal et dans les liens du mariage. Une belle journée, avec du plaisir, des sourires et des rires. De l’émotion aussi pendant les propos d’un très sympathique adjoint au maire. (...)

Un test décisif

Je ne pense pas que l'on puisse reprocher aux cheminots de faire grève. Après tout, chacun a le droit de défendre son intérêt et nulle profession n'a à se soucier plus que d'autres de l'intérêt général. C'est aux dirigeants politiques de le faire. En revanche, et pour la même raison, la défense du service public me semble plus être un alibi que quelque chose de vraiment sincère. Ce "troisième tour social", comme l'évacuation du site de Notre Dame des Landes, constitue un test décisif pour le président Macron. S'il en sort gagnant, il aura transformé en actes les belles (...)

Mesurette

La grève qui a débuté ce soir à la SNCF s’annonce longue et bien suivie. Elle constituera un test pour le président Macron. La droite lui reproche de n’avoir fait qu’une « mesurette » car il ne s’attaque pas au statut des cheminots actuels mais ne le modifie que pour les nouveaux arrivants. Elle n’a pourtant pas eu le courage de le faire. Elle a beau jeu de prétendre pour se justifier que l’opinion n’était pas prête, ce qui n’est pas démontrable. (...)

Ne pas être supertitieux, cela porte malheur

Dans 15 jours, à l’heure qu’il est, et même depuis la veille, nous serons mariés. Cela fait drôle d’écrire cela. Je ne devrais peut-être pas le faire, pour ne pas tenter le destin d’apporter des modifications dont il a parfois le secret. Mais, comme je le proclame souvent, il ne faut pas être superstitieux, car cela porte malheur. Et puis, un propos rédigé un 1er avril perd une grande partie de sa crédibilité. (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : février 2003, janvier 2007, février 2007, mars 2007, avril 2007, mai 2007, juin 2007, juillet 2007, août 2007, septembre 2007, octobre 2007, novembre 2007, décembre 2007, janvier 2008, février 2008, mars 2008, avril 2008, mai 2008, juin 2008, juillet 2008, août 2008, septembre 2008, octobre 2008, novembre 2008, décembre 2008, janvier 2009, février 2009, mars 2009, avril 2009, mai 2009, juin 2009, juillet 2009, août 2009, septembre 2009, octobre 2009, novembre 2009, décembre 2009, janvier 2010, février 2010, mars 2010, avril 2010, mai 2010, juin 2010, juillet 2010, août 2010, septembre 2010, octobre 2010, novembre 2010, décembre 2010, janvier 2011, février 2011, mars 2011, avril 2011, mai 2011, juin 2011, juillet 2011, août 2011, septembre 2011, octobre 2011, novembre 2011, décembre 2011, janvier 2012, février 2012, mars 2012, avril 2012, mai 2012, juin 2012, juillet 2012, août 2012, septembre 2012, octobre 2012, novembre 2012, décembre 2012, janvier 2013, février 2013, mars 2013, avril 2013, mai 2013, juin 2013, juillet 2013, août 2013, septembre 2013, octobre 2013, novembre 2013, décembre 2013, janvier 2014, février 2014, mars 2014, avril 2014, mai 2014, juin 2014, juillet 2014, août 2014, septembre 2014, octobre 2014, novembre 2014, décembre 2014, janvier 2015, février 2015, mars 2015.