Un rêve de Phébus

Mon existence avait été assez mouvementée

Nous avions le choix aujourd’hui entre nous promener à Orléans ou à Troyes. Martine ne connaissait aucune de ces deux villes et je me suis aperçu, il n’y a pas longtemps, qu’elles étaient assez proches de notre lieu de villégiature campagnarde. Pour la petite histoire, j’avais vécu une histoire d’amour dans chacune de ces deux villes à la fin du siècle précédent. Mon existence avait été en effet assez mouvementée pendant quelques années. Nous avons opté pour Troyes, très jolie ville avec beaucoup de maisons typiques. (3 novembre)